L'ESPINGOLE

 

    L’Espingole fut construit en 1900 par les chantiers havrais Augustin Normand. Long de 56 mètres sur 6 de large, il jaugeait 330 tonneaux. Sa propulsion était assurée par 2 moteurs de 2600 CV qui lui permettaient d’atteindre la vitesse de 27 nœuds. Son équipage comprenait 62 hommes.
L’Espingole était dotée d’un canon de 65 mm, six de 47 mm et de 2 torpilles. Il participe au début du siècle à une expédition en Turquie, puis on le retrouve à Rochefort et ensuite à Toulon.

     Le 4 février 1903, au cours d'exercices, par mer calme, l'Espingole, lancée à grande vitesse derrière le bateau l'Epée, heurte le sec de Taillat et s'y échoue. Derrière elle, la HalleBarde a juste le temps d'éviter la roche, et les secours sont prodigués au navire échoué : des "paillets Makaroff" sont posés, le chargement lourd est jeté à la mer, les canons sont transférés. L'Espingole se déséchoue et on tente de la remorquer vers la plage de Cavalaire. Après quelques 800 m de trajet derrière la Hallebard, l'Espingole coule, la remorque fouette et atteint deux matelots, les seuls blessés de ce sinistre. Une bouée est alors mouillée, mais le renflouement sera infructueux.