Le VILLE DE GRASSE

      Le vapeur en fer à roues Ville de Grasse jaugeait 150 tonneaux et était équipé d’une machine à vapeur de 70 CV. Il appartenait à la Compagnie Grasse-Cannes pour laquelle il effectuait la navette entre Marseille, Cannes et Nice. Sa courte carrière, trois ans, se termine dans la nuit du 16 décembre 1851. Parti de Marseille la veille pour rallier Nice, il transportait 54 passagers et différentes marchandises telles que de la soie, de l’huile etc… A trois heures du matin dans la petite passe de Porquerolles, le bateau "le Ville de Marseille" de la Compagnie André et Abeille,percute "le Ville de Grasse" coupant  pratiquement  en deux celui-ci le coulant très rapidement.

        Le chiffre des victimes est incertain : environ 15 personnes. Les rescapés furent recueillis par les Vapeurs Ville de Marseille, Nantes et Bordeaux.
       Une légende coure toujours sur cette épave. Le vapeur aurait transporté environ 35.000 francs-or. En 1958, des plongeurs du G.E.R.S explorèrent l’épave sans rien trouver. A la suite de cette plongée et pour faire taire les rumeurs, la Préfecture Maritime du Var publia un communiqué infirmant la présence des 1750 Louis d’or. Néanmoins on peut encore rêver, car l’épave avait coulé depuis plus d’un siècle et reste très ensablée…